Aller au contenu principal

Scandinavia Tour Family 2013 1ère partie

En cette mi-Juin 2013 l’excitation est à son comble car le départ pour les pays scandinaves est imminent.
Pour nous parents c'est un rêve de longue date qui va se réaliser avec en point de mire le fameux Cap Nord et pour Lucie avec ses 3 ans c'est de voir des reines et surtout le village du père Noël.
France, Luxembourg, Allemagne, Suède, Laponie Finlandaise et Norvège sont les pays traversés pour cette première partie du voyage.

C'est partie pour 4 semaines de route................

Partager :
Date :
Lieu :
Scandinavie
Statut :
Archive
Partenaires :

Après avoir récupéré Lucie qui a passé la journée chez sa Nounou et une fois la petite famille complète nous prenons le départ pour de longues journées de route en transit pour rejoindre le port de Rostock en Allemagne ou nous avons une réservation de ferry qui nous amènera en Suède.

2 jours et demi nous serons nécessaires avec quelques bons moments de vie comme la première sucette de Lucie qui lui a été offerte en station essence puis une belle surprise pour la fête des Pères avec des cadeaux que m'offre mes chéries.

Arrivés à Rostock nous passerons la nuit sur le port car l'embarquement pour la Suède commence le lendemain matin à 6 h.

La traversée passera assez vite entre visites du bateau, casse-croute et salle de jeux où Lucie profite.Début d'après-midi nous arrivons en Suède premiers pays Scandinave de notre périple.

Nous débarquons du ferry sous le soleil en Suède, nous sommes en milieu d’après-midi et nous longeons la mer Baltique pour rejoindre Stockholm mais avant nous faire notre premier bivouac en terre Scandinave.

 

Nous quittons notre bivouac pour rejoindre Stockholm sur des routes à grandes lignes droites au milieu de foret de sapin. Après un arrêt pour le repas de midi au bord d'un lac et notre première attaque de moustique nous voila arrivé dans un camping proche du centre-ville.

Pour finir la journée Lucie profite des jeux à disposition du camping.   

Lors de nos voyages il est très rare que nous visitions les grandes villes et à notre grande surprise nous nous sommes régalé à Stockholm. Une ville où le sentiment d’insécurité est nul, la propreté est un exemple et tout ceci nous a permis de profiter de la beauté de la ville en toute sérénité.

Après une journée de marche nous reprenons le métro pour rejoindre le camping qui est a 10 minutes et comme notre curiosité n'est pas fatiguée nous voila parti nous promener autour du camping pour finir la journée.

Lucie nous surprendra car après une journée à marcher dans les rues de Stockholm elle a encore la force de se promener.

Nous profitons d'une météo clémente ce matin pour faire le petit déjeuner dehors avant de reprendre la route vers le Nord, route d'ailleurs assez monotone car ce sont d'interminable ligne droite en pleine forêt entrecoupée de temps en temps d'un village et même si nous le savions c'est assez surprenant.

Pendant un arrêt gasoil Claire découvre un prospectus d'un village non loin de là qui a l'air très sympa et bien sûr nous allons faire le détour pour nous rendre compte par nous-mêmes. Bonne idée car c'est un magnifique village que nous découvrons. Autre bonne idée de la journée c'est d'aller bivouaquer au bord d'un lac repéré sur nos cartes routières et après quelques kilomètres sur une superbe piste nous nous installons à cet endroit magnifique en pleine nature.

Encore une journée comme on les aime 

La journée commence par un réveil joyeux de Lucie et après notre petit déjeuné nous reprenons la piste pour commencé et la route qui est malheureusement toujours identique depuis quelques jours mais aujourd'hui elle est moins monotone grâce a nos premiers reine croisé et la chance nous a permis de voir un élan furtivement.

Lucie avait les yeux qui brillaient de bonheur a la vue des reines.

Notre pause de midi se fera au bord d'une rivière au débit impressionnant et sur une aire de pique nique superbement aménagé, rien ne manque pour passé un bon moment et nous remarquons que l'endroit reste très propre et que rien ne disparaît, nous sommes en Scandinavie le respect n'est pas un vain mot.

Pour la nuit les bivouacs se trouvent assez facilement et encore ce soir nous trouvons un bel endroit pour passer la nuit.

Parfois dans un voyage itinérant et dans des pays assez vastes il y a des journées de route avec très peu d’intérêt. Celle-ci en est une avec la route toujours aussi ressemblante aux jours précédents. 

Après une nouvelle journée de route nous voici arrivée à Rovaniemi qui n'est rien d'autre que le village du Père Noël pour le grand bonheur de la chouquette mais c'est aussi ici que nous allons passer le cercle polaire et cette fois-ci c'est nous parents qui sommes heureux.Nous débarquons en début de soirée et les touristes sont déjà reparti donc nous sommes pratiquement seuls sur le site.

Comme beaucoup de voyageur nous aimons traverser ses lignes imaginaires qui tranchent notre planète et nous nous empressons de passer celle qui se trouve à nos pieds: le cercle polaire.À partir de là nos journées vont être encore plus longue avec un soleil qui ne se couchera pas ou pratiquement plus.

Quel bonheur de voir notre Chouquette les yeux pleins de joie a la découverte du village du père Noël et pour compléter son bonheur nous passerons la nuit ici sur le parking du site qui n'est rien d'autre qu'un centre commercial bien maquillé.

Après une matinée à parcourir le site village du Père Noël nous continuons notre avancé vers le Nord avec un paysage qui commence un peu à changer mais cela reste encore des routes traversant des bois de sapin.

Au moment où nous commencions à chercher un endroit pour passer la nuit nous doublons une cycliste avec le drapeau Français, un arrêt pour échanger quelques mots avec Cloé qui voyage seule pour un trip de 6 mois avec son compagnon qui est un chien assez imposant qui voyage dans la remorque. Quelques KM plus loin nous trouvons notre bonheur avec un bivouac au bord d'une rivière où j'irais faire une petite pêche pendant que les filles vont à la rencontre de Cloé pour l'inviter à bivouaquer avec nous.

Une bonne soirée que l'attaque de moustiques nous oblige à passer dans le camion, ils sont tellement vorace que nous avons pitié de Féline, la chienne, qui passera la soirée à l'abri avec nous.

Entre discutions et histoires de voyage nous n'avions pas remarqué que minuit était arrivé et que la nuit elle ne viendrait pas. Étrange sensation de connaitre l'heure tardive et d'y voir comme en plein jour ou presque.

Nous voici en terre du peuple Sami en Finlande où nous trouvons un changement de paysage avec de plus en plus de lacs qui n'est pas pour nous déplaire.
Après un pique-nique nous ferons une visite d'un musée Sami ou même Lucie trouve de l’intérêt a la vue d'animaux naturalisés pas commun chez nous.
En roulant nous entendons Lucie dire "j'ai faim" avec Claire nous regardons l'heure et nous nous apercevons qui l'est déjà 20h30 et que nous n'avons pas encore trouvé d'endroit pour le bivouac de cette nuit. Nous avons déjà pris l’habitude de ne pas avoir la contrainte de chercher un bivouac de nuit puisque nuit il n'y a plus et que la chouquette elle ne loupe pas l'heure des repas! Heureusement que la région regorge d'endroit et que les accès restent libres, il nous faudra pas longtemps pour trouver au bord d'un lac un super bivouac.
Une bonne soirée entre trempettes de pied dans le lac et pêche "nocturne" (si on peut dire).

Nous avons de la chance avec la météo car le soleil est du voyage et nous profitons pour jouer de bon matin dans l'eau du lac. Plus nous roulons plus le paysage change, beaucoup de lac encore mais énormément moins d'arbre qui nous permettent de découvrir des plaines et des collines à perte de vue.

Nous arrivons en Norvège en passant la frontière sur une petite route avec notre camion chargé de nourriture chose que nous devons pas faire mais la douanière nous laissera quand même passer après avoir vu nos placards pleins. Une explication a cela: l'État Norvégien ne veut pas perdre le tourisme du Sud de l’Europe et étant un pays au cout de la vie très cher il laisse les voyageurs de ces contrées entré dans le pays avec les véhicules chargés de vivre. Par contre les véhicules du Danemark, Allemagne ou Suède sont systématiquement mises à l'amende.

Nous trouvons beaucoup de troupeau de reine et dans une station essence où nous arrêtions pour faire le plein nous avons assisté à une scène comique; un tracteur est obligé de faire fuir les reines pour que les clients puissent accéder aux pompes...incroyable.

Pour finir la journée balade sur le bord du lac où nous nous sommes installé pour la nuit. Le sommeil est dur à trouver ce soir entre l'orage et l’excitation car demain et un grand jour... nous arrivons au CAP NORD  

C'est un troupeau de moutons qui sonnera le réveil et le départ pour faire les derniers kilomètres avant notre arrivée au Cap Nord.

La route longe un immense fjord entrecoupé de tunnels étroits et sans éclairage qui pimente les derniers kilomètres, malgré l'impatience et l’excitation nous profitons des pauses-café pour admirer et se dégourdir les jambes dans ce paysage ou la fraicheur nous rappelle que nous sommes bel et bien au Nord.

Nos sourires se figent sur nos visages à la vue du panneau annonçant les derniers 10 kilomètres puis nous voici arrêté devant un autre panneau où il est inscrit "NORDKAPP". Nous y sommes après 5500 kilomètres.Il faut maintenant payer très cher sont droit d'entrée sur le site où nous pourrons rester pour la nuit, visiter musée et profiter de la salle cinéma où il projette l’histoire de l'endroit.

Une fois stationner il nous faut pas longtemps pour se préparer et aller prendre la photo sous ce célèbre globe de fer avec une petite émotion pour ce rêve qui se réalise enfin après l'avoir tant espéré.Malgré le vent froid et un ciel gris nous sommes heureux d'etre là.

Nous n'oublions pas de faire un bel apéro pour arrosé notre arrivé au Cap Nord.

             

                  Fin de la première partie

 

     

Commentaires en cours de rédaction...

Ajouter un commentaire